2. LE RED CENTRE : du rouge, du van et des cailloux

(13/08/18 – 19/08/18)

C’est en avion que nous parcourons les 1500 kms qui séparent Darwin et Alice Springs, notre porte d’accès au Red Centre Australien. C’est à bord d’un petit coucou de 30 passagers que nous survolons ces kilomètres de vide.

1
Euh vraiment, tout le monde va rentrer là ?
2
Vol au dessus d’un nid de vide

Enfin non, pas tout à fait vide car nous faisons deux escales dans des aérodromes : une à Katherin et l’autre à Tenant Creek, deux grosses bourgades de l’outback australien à priori. Depuis les airs on distingue de longues routes toutes droites mais surtout désertes. Ça promet !

Arrivés à Alice Springs, il faut récupérer notre van qui sera notre maison roulante pour la semaine. Antonin est le premier à s’essayer à la conduite à gauche avec le volant à droite : easy, les doigts dans le nez ! Puis direction le supermarché pour faire les courses de la semaine. Au menu ce sera pâtes au pesto, pâtes à la sauce tomate, pâtes au thon, pâtes au ketchup avec une variante flageolets pour varier les plaisirs !

3
Premières vraies courses depuis plusieurs mois

Après cette grosse première journée nous rejoignons notre camping pour notre première nuit dans le van. En cette période de l’année les nuits sont très fraîches dans le red centre (on avoisine les 0 degré), il faut donc multiplier les couches de pulls et de pantalons avant de s’emmitoufler dans la couette.

4
Notre chambre avec vue !

C’est donc après une bonne nuit à la fraîche que nous prenons la route. Il fait trop froid pour prendre le petit déjeuner, on s’empresse donc de prendre la route afin d’allumer le chauffage du van. Nous prenons le petit dej sur une aire de repos. Et croyez-le ou non mais après 5 mois en Asie, la pâte à tartiner premier prix sur du pain le matin c’est la folie !!

5
Best petit -dej ever !

C’est le ventre bien rempli que nous parcourons les 450 kms qui séparent Alice Springs de Uluru, notre première destination. La route est magnifique, de longues lignes droites au travers d’un paysage désertique. Le paysage est changeant au fur et à mesure de la route : la végétation, la couleur de la terre et le ciel changent de couleur.

6
On the road

Et au bout de 5h de route qui est-ce qu’on voit ? le gros caillou tout rouge : Uluru. (Bon pour être honnête une heure avant, dans l’excitation on s’est fait une fausse joie en apercevant un autre gros caillou : le Mont Conner, qui est tout aussi impressionnant).

12
L’excitation est à son comble dans le van après avoir vu Uluru 🙂

C’est donc en début d’après midi que nous arrivons sur le site d’Uluru, de quoi faire une petite marche le long de ce gros caillou qui en impose. En s’approchant de près on constate à quel point l’eau et le vent ont façonnés cet énorme caillou devenu lieu sacré pour les aborigènes.

7

8

9

10

11

A 17 h Justine presse le pas pour reprendre le van et trouver THE spot pour le coucher de soleil. Celui-ci ne se couche qu’à 18h30 mais nous n’avons qu’une seule soirée à Uluru donc pas question de râter ce spectacle. Et quel spectacle ! Le soleil se couche derrière nous, et les couleurs rouges orangés de Uluru se révèlent avant que l’ombre ne galopent sur la plaine.

IMG_1860IMG_1870IMG_1908IMG_1914IMG_6856Uluru jour 2 (24)

Le lendemain c’est à 50 kms d’Uluru que nous nous rendons pour y voir les Kata Tjuta (aussi appelés monts Olgas). Cette formation rocheuse, plus étendue qu’Uluru, est reconnaissable au loin de part sa multitude de dômes.

13
Kata Tjuta

On se lance dans une petite randonnée qui porte le nom de Valley of winds, et ce nom prend tout son sens quand on s’enfonce à travers ces dômes façonnés à la force du vent. On en prend plein la vue !

141516171819

Après cette petite marche rien de tel qu’un pic nique face à Uluru : l’une de nos plus belles tables avec vue depuis le début de notre voyage !

20

Au petit matin du 3ème jour de notre virée dans l’outback, nous quittons le parc Uluru-Kata Tjuta pour rejoindre celui de Kings Canyon. Sur la route nous faisons un stop au point de vue sur le Mont Conner, l’autre gros cailloux de la région. De l’autre côté de la route nous apercevons une colline avec un petit chemin qui éveille notre curiosité : et nous avons bien fait de faire les curieux car depuis le sommet de la colline nous pouvons voir un lac de sel. Ni une ni deux, on retourne au van mettre les chaussures de marche et une petite laine, pour aller voir de plus près à quoi cela ressemble.

22
Le Mont Conner

 

23
Chéri j’ai rétréci Antonin

Après notre escapade salée, nous arrivons sur les coups de 13h à Kings Canyon, pas franchement la bonne heure pour débuter une randonnée de 6kms sur les hauteurs d’un canyon en plein soleil, mais pas le choix. On fait le plein d’eau, on se tartine de crème solaire et zouh c’est parti ! Antonin est comme un gosse dans ce décor aux allures de western. Il ne manque plus qu’un rail et des wagons et on se croirait dans l’attraction du train de la mine à Disney. Les crêtes du canyon sont à couper le souffle et la vue sur les parois de la gorge est vertigineuse. On en prend encore plein la vue !

24

25

26

27

28

Après ces 3 jours de folie on en redemande encore et on se motive pour deux autres petites expéditions de 1 et 2 kms dans Kings Canyon avant de reprendre la route du retour. On s’enfonce dans les gorges à travers une végétation dense.

30

Nous passons notre dernière soirée et nuit en van dans le campground d’une roadhouse ( = traduction en français : le camping d’une aire d’autoroute. Ça fait moins rêver d’un coup ! ).

21
Bien le bonjour à nos amis les routiers !

Nous y passons une excellente dernière soirée : on passe un peu de temps dans la ferme pour voir les kangourous et les « emeu » (sorte d’autruches australiennes).

31

On fait aussi le tour de la boutique souvenir de l’aire d’autoroute (et on s’amuse comme des petits fous) et surtout on se boit une (bonne) bière au restaurant routier tout en hallucinant sur les assiettes énormes servies (genre un kilo de frites et une demi biche par personne).

32

Nous finissons la soirée par une séance photo du ciel étoilé qui n’en finit pas de nous émerveiller.

33

C’est ainsi que se termine notre roadtrip en van dans l’outback australien : au total 1400 kms de route toute droite pour y voir d’énormes cailloux tout rouge… une expérience sans précédent dans notre voyage. Quel kiff !

Juste pour conclure, nous aimerions faire quelques mentions spéciales pour nous souvenir de ces petites choses marquantes lors de notre road trip en van :

** mention spéciale pour Fufune, la mouche que nous avons adopté et qui ne nous a pas lâché d’une semelle (et qui a souvent ramené ses copines) durant ces cinq jours dans le centre australien.

** mention spéciale pour tous les écriteaux mentionnant les charmantes bébêtes que nous aurions pu croiser durant ce trip : dingos, serpents et grenouilles venimeuses se cachant dans les toilettes.

mention speciale animaux dangereux
Quand on vous dit qu’il y a des animaux bizarres dans le coin !

** mention spéciale pour tous ces australiens à qui nous avons fait répéter 3 fois chaque fois qu’ils nous adressaient la parole tellement on y comprend rien quand ils nous parlent !

** mention spéciale pour la sècheresse extrême de la région qui nous a asséché durant ces 5 jours et merci au labello et la crème hydratante d’avoir soulagé nos lèvres et nos peaux craquelées.

** mention spéciale pour notre van rebaptisé Miti dans lequel nous avons dormi, fait à manger en déclenchant à chaque fois le détecteur de fumée, bu nos premières bières australiennes, entendu notre linge…

20180814_09392420180814_10011720180814_17184020180814_20135220180814_20454720180816_074614

Nous nous envolons maintenant pour notre dernière destination : Sydney !

Pour finir, la vidéo de ce beau périple en campervan :

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑