3. ANGKOR : Les temples et la ville de Siem Reap

(13/03/18 – 17/03/18)

Après une nuit de bus couchette ultra classe (lit deux places, oreiller, couverture et wifi svp!), nous découvrons la ville de Siem Reap au petit matin. Il ne fait pas encore chaud, et nous en profitons pour rejoindre notre guesthouse à pied histoire et faire connaissance avec cette ville où nous posons nos valises pour 5 jours.

Après un rapide tour de la ville et une dégustation de Lok Lak (plat typique khmer à base de riz, de viande à la sauce d’huître, de poivre et d’œuf… plutôt pas mal) nous nous attelons à la l’organisation de notre visite des temples d’Angkor. Location de bicyclettes puis achat de nos pass 3 jours pour ce lieu mythique.

En achetant ses billets à partir de 17h, il est ensuite possible de se rendre gratuitement sur le site d’Angkor pour aller voir le couché de soleil… à condition de pédaler à fond les ballons car ici le soleil se couche à 18h30. Les gardes des check point nous découragent tous un à un en nous disant que nous n’arriverons jamais à temps pour le coucher du soleil et que nous ferions mieux de prendre un tuk tuk. De même ils nous déconseillent de faire du vélo de nuit car c’est très dangereux. Il est préférable de prendre un tuk tuk proposé par le garde. Mouais…

Il existe deux « sunset viewpoint » sur le site d’Angkor, et après quelques derniers coups de pédales nous accédons à un premier temple prisé pour la vue au couché du soleil. A défaut de couché de soleil sur Angkor Vat comme nous l’imaginions, nous avons un joli soleil rouge qui s’enfonce dans la jungle. Encore une fois la magie opère pour Antonin… pour Justine un peu moins… elle n’a aucun souvenir de cette vision! Qu’importe on trace à vélo dans l’espoir d’arriver à voir le coucher de soleil ! Arrivés sur le site d’Angkor Vat, il est trop tard pour accéder au site et après discussion avec un garde celui-ci nous indique un passage secret nous permettant d’apercevoir le toit du temple. Et là la magie opère à la vue de ce morceau de toit… Antonin est comme un gamin sur son vélo et se prend pour un explorateur dans la jungle. Justine aura plus de mal à saisir la magie de l’instant, trop occupée à cracher ses poumons pour suivre le rythme effréné d’Antonin à vélo. Dédicace à la famille Marie et Lebel, tous ces étés à faire des kilomètres de vélo n’auront servit à rien pour Justine! Au contraire, Antonin a l’impression de faire du vélo dans « les bosses de la forêt du manet » et il adore ça. De plus ce chemin caché nous fait croiser de nombreux cambodgiens qui nous saluent amicalement et nous proposent de venir manger un bout avec eux. Pas le temps, on pédale pour être à l’heure pour notre rendez vous avec le soleil.

Un peu déçu de cette première expérience avec les temples nous décidons de l’oublier pour nous focaliser sur la journée suivante. Après les 8 km retour (de nuit) nous nous couchons tôt pour pouvoir assumer le réveil du lendemain : 4h du matin.

Nous repartons donc en vélo le lendemain matin en sens contraire pour voir le lever de soleil sous Angkor Vat. Cette fois ci pas d’erreur nous sommes au bon endroit au bon moment : il y a pas mal de monde mais c’est supportable. La nuit est noire quand nous arrivons. Petit à petit le contour des tours se détachent sur le ciel de plus en plus coloré. C’est au tour de Justine d’être envoûtée par cette vue. Nous attendons que le ciel soit totalement illuminé avant de quitter les lieux. Un peu trop de nuage pour que le soleil apparaisse derrière les tours… mais le spectacle est tout de même très joli !

01 Angkor VAT.jpg
Levé de soleil sur Angkor Vat

Avant de commencer le descriptif de cette journée, rien de mieux qu’un résumé en vidéo de ces deux journées de visites :

Première journée : le « petit circuit »

Nous avons choisis pour cette première journée de visite de faire les temples de ce qui est appelé « le petit circuit ».

Angkor Thom

Les premiers temples que nous visitons sont ceux présents au sein d’Angkor Thom. Ce site est en fait une cité royale construite par Jayavarman VII (nous entendrons parler de lui au moins au niveau d’un site sur deux !! ). Pour pénétrer dans l’enceinte de cette cité il faut passer sur un pont puis en dessous d’une arche assez monumentale. De nombreux temples sont construits au sein de cette cité. Pour notre part nous avons visités :

Bayon

A 7h nous sommes devant les portes du temple, prêts à entrer sur le site à son ouverture à 7h30. Lorsque le gardien nous permet enfin d’entrer nous ne sommes qu’une petite vingtaine et avons le site que pour nous. Et c’est d’emblée un vrai régal! Le site est comme un labyrinthe sur plusieurs étages avec des fresques, des sculptures et surplombant tout ça d’importantes tours. Ces tours sont toutes sculptées avec 4 têtes souriantes orientées dans les 4 directions.

 

02 Bayon (25)
Une tour aux 4 visages énigmatiques

 

Ce temple aura été un vrai enchantement et un magnifique début pour cette journée.

Baphuon

Nous enchaînons avec un site construit en pyramide et que nous avons pu gravir jusqu’en haut. C’est assez impressionnant car nous n’imaginions pas voir cela à Angkor. En rentrant nous apprenons que ce site a subi une restauration très longue puisqu’elle a commencé avant l’épisode des Khmers rouges et continué quelques années après la chute du régime… mais sans les annotations du début de la rénovation. Certainement un sacré casse tête !

Nous enchaînons avec 2/3 temples mineurs à l’arrière puis passons sur la terrasse des éléphants et celle du roi lépreux. Encore une fois, des sculptures et des gravures magnifiques !

Il est environ 9h, il commence à faire chaud, et nous enfourchons de nouveau nos belles bicyclettes pour rejoindre le site suivant :

Ta Keo

Pas un site majeur… pour dire : les cars de chinois ne s’y arrêtent même pas !

C’est une immense construction massive en forme pyramidale. Beaucoup de marches et pas un souvenir impérissable pour nous.

Ta Prohm

Après Angkor Vat et Bayon c’est un des sites phares d’Angkor. Le temple est une construction plate envahie par la végétation. Des arbres poussent directement sur l’édifice et devant l’un d’entre eux il y a même la queue pour avoir sa photo. Nous sommes dans le temple aux environs de 11h et il y a un peu de monde.

04 Ta Phrom (24).JPG
Ça pousse n’importe où la mauvaise herbe !

Banteay Kdei

Nous aurions voulu visiter Angkor Vat sur le coup de midi pour avoir peu de monde mais nous avons un peu trop traînés. Nous sommes donc sur un site un peu moins prisé mais que nous trouvons très joli. Peu de monde, un petit aspect délabré, tout ce qu’il faut pour se sentir à l’aise !

05 Banteay Kdei (4).JPG
Une des entrées du site

Nous enchaînons avec un petit pic nique près de l’étendue d’eau du Sras Srang.

Angkor Vat

Nous finissons notre journée au même endroit que nous l’avons commencé. Angkor Vat est le site le plus connu et le seul qui n’a jamais été abandonné.

Nous entrons par l’arrière du temple. En longeant les côtes du temple pour nous rendre à l’avant de celui ci, nous pouvons y contempler une immense fresque représentant une scène de guerre. Le site est immense mais n’aura pas eu le pouvoir de séduction qu’auront eu les autres temples visités ce jour là.

06 Angkor Vat (7).JPG
Le temple d’Angkor Vat, vu de jour

Après cette première journée sur le site d’Angkor, 30 km de vélo sous 30 degrés (et à peu près 30 litres de sueur chacun), nous nous accordons une journée break au spa : au programme massages offerts par la sœur d’Antonin. Justine teste un khmer massage sans huile : le remède parfait contre les courbatures de la veille!

Deuxième journée : le « Grand Circuit »

Pour notre 2ème journée sur le site d’Angkor on abandonne les bicyclettes pour un tuk-tuk qui passera la journée avec nous. Nous débutons la journée par une bonne heure de tuk-tuk à travers villages et campagnes. Le premier temple de la journée se situe à une cinquantaine de kilomètres de Siem Reap.

Banteay Srei

Nous arrivons avant la horde de cars de chinois pour profiter de ce temple à la pierre rosé. Ce temple plat regorge de détails sculptés dans la pierre. Il est assez petit mais tranche avec les autres temples que nous avons vu auparavant. Nous sommes sous le charme.

07 - 020180316_0819048.jpg
Les singes gardant l’entrée du site

Nous reprenons le tuk tuk en sens inverse et nous attelons à ce qu’on appelle le grand circuit. Nous en attendions un peu moins que lors du premier jour de visite… et nous nous sommes lourdement trompé !

Preah khan

Le premier temple du grand circuit que nous faisons est un « temple ville » l’ancienne cité avant celle d’Angkor Thom. Le site est à moitié vide (il faut dire qu’il est assez grand) et on retrouve tous les atouts de Ta Prohm sans la horde de bus chinois. En effet, ici aussi la nature reprend ses droits et il est possible d’admirer d’immenses arbres pousser sur certains toits avachis du temple. Un vrai régal.

08 Preah Khan (21)
Comme quoi la mauvaise herbe ça ne pousse pas que sur le site de Ta Prohm

 

Neak Pean

Le temple suivante ressemble davantage à un des grands bassins de Versailles ! Il est assez joli mais ce qui vaut le détour est principalement la traversée de l’immense étendue d’eau l’entourant (avec des arbres poussant au milieu de l’eau et des buffles venant y prendre leur bain).

09 Neak Pean (15).JPG
Un temple un peu perdu au milieu de l’eau

Ta Som 

Le temple d’après est lui aussi un temple plat à moitié délabré. Il aurait pu être un peu plus insignifiant que les autres si nous n’avions pas dénichés au détour d’une allée une portée de chatons en train de jouer dans les ruines. Antonin a presque dû porter justine sur son dos pour la faire continuer !

10 Ta Som (7).JPG
Des petits chats dans les ruines

East Mebon et Pre Rup

Pour finir nous gravissons les marches des deux derniers temples aux alentours de 13-14h …. qui sont bien sûr des temples « pyramides ».

Les deux temples sont assez identiques mais il s’en dégage une impression massive et assez puissante. Les photos ne peuvent pas vraiment rendre l’aspect monumental de ces édifices.

11 PIC_20180316_131040662.jpeg
Nous sommes tout petit sur ces immenses sites !

Nous rentrons ensuite à notre guesthouse, fourbus mais heureux d’avoir visités tous ces temples.

Aucun regret d’avoir pris le passe 3 jours afin de pouvoir faire le grand tour. Antonin a un pincement à son cœur d’aventurier en quittant le site d’Angkor. En fait, plus que dresseur de dinosaure, il aurait voulu être archéologue étant petit (bon ok, au même niveau) et ce séjour a rempli toutes ses exigences.

Nous passons notre dernier jour à Siem Reap à arpenter le centre ville. Cette ville sera la seule à nous avoir charmé lors de notre passage au Cambodge.

 

Z fin 20180316_122129.jpg
La paix sur vous !

6 commentaires sur “3. ANGKOR : Les temples et la ville de Siem Reap

Ajouter un commentaire

  1. Bah alors les 50 km de vélo en une journée dans les Landes n’auront pas servi beaucoup, Hahaa!
    J’espère quand même que Antonin n’abandonne par le Rotosore!

    Super article qui retrace bien votre visite

    En attendant la suite avec impatience … ♡

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑