Mendoza : L’Aconcagua, du vin, des amis et de l’huile d’olive !

Nous voici donc arrivés à Mendoza. Dès la sortie de l’avion, nos amis Aurore et Max nous attendent à l’aéroport :-). Et c’est dans la meilleure auberge (Punto Urbano Hostel) de tout notre voyage que nous posons nos bagages (auberge pas chère, jardin avec hamac et cuisinier le matin pour la confection de pancake et d’omelette et le soir pour l’asado – et puis on est avec nos nos copains aussi et ça c’est trop bien! ).

Amigos.JPG
Amigos en la ciudad !

Nous passons bien évidemment une partie non négligeable de notre temps à Mendoza à profiter des retrouvailles avec nos amis. Entre deux apéros, nous arrivons tout de même à visiter la ville (un peu) et les alentours.

Pour commencer nous décidons de louer une voiture pour aller à la découverte de la cordière des Andes et de l’Aconcagua (ou tout du moins essayer de le voir de loin) et ses 6960 mètres de pierres. Nous en n’apercevrons même pas le sommet, caché derrière les nuages. Malgré tout le voyage sur la route 7 reliant Mendoza à Siantiago menant jusqu’au point de vue de l’Aconcagua vaut le détour! Les couleurs de la montagne sont splendides!!

Nous nous arrêtons un bon moment sur une ancienne ligne de chemin de fer désaffectée, le temps de se prendre pour un train et de faire quelques clichés plus ou moins artistiques (à vous de juger).

sur-la-route-des-andes-22.jpg
Nous sommes des artistes.

La route continue à bord de notre jolie voiture de location. Nous arrivons finalement au « Puente Del Inca » : un pont naturel suspendu entre les deux rives du fleuve Vacas. En contrebas de ce pont, un ancien hôtel thermal, envahi par le souffre accumulé au cous des années.

sur-la-route-des-andes-50.jpg
Puente Del Incas : une station thermale de luxe !

Nous continuons notre périple par une gentille promenade au pied de l’Aconcagua (dont nous ne pourrons apercevoir le sommet). Le poids de l’altitude se fait curieusement sentir ici et le vent souffle de façon continue. Le paysage se résume à de la pierre à perte de vue. Juste le temps d’entrevoir les débuts de randonnées que nous aurions pu entreprendre, de boire un maté-pamplemousse selon la recette des sweedy’s et nous repartons pour notre point de départ.

sur-la-route-des-andes-115.jpg
Ballade au cœur des cailloux

Le lendemain, une journée « sport et détente » nous attend : nous passons la matinée dans les thermes de Cacheuta à barboter dans les eaux de la montagne. Alternance de bains chauds et de bains froids, sous le soleil Argentin (Maxime, avec sa tchatche naturelle aura même profité d’un long dialogue en espagnole avec une mamie chilienne, les fesses dans l’eau).

4_2_ip_sportdc3a9tente-e1509278492362.jpg
Les thermes de Cacheuta

Nous continuons cette journée avec de la tyrolienne, directement depuis les thermes… Sensations pas forcement au rendez vous mais nous avions vraiment la classe en baudriers avec les argentins en maillot de bain autour !

Tyrolienne.png
Tyrolienne de fouuuuu !

Nous finissons cette journée d’aventure intense avec du « rafting » sur les eaux pas vraiment déchaînées du Rio Mandoza.

Au final, une journée plus « détente » que « sport ».

Nous finissons ce périple à Mendoza par la thématique la plus fameuse de la région : la visite des vignobles réputés de la région. Ce type de visite se fait usuellement en louant un vélo à la journée et en passant de cave en cave pour visiter les ateliers de viticulture. Nous ne rentrerons pas dans les détails mais la journée fut un peu plus chaotique que prévue, et la photo suivante résume bien notre aventure :

maipu-route-des-vins.jpg
Ha mince, c’est fermé !

L’aventure se résumera ainsi : mauvais choix de transport vers la ville des vins, agence de location de vélo fermée, arrivée trop tardive dans les domaines viticoles. Au final, nous réussirons à visiter une seule et unique cave… mais contrebalancerons par la dégustation mémorable et passionnante de différentes variétés… d’huile d’olive !

Nous nous rattrapons heureusement le soir même en dégustant le vin acheté au super marché bien confortablement installés dans notre Guest House… on se rattrape comme on peut !

Au final cette aventure à Mendoza se termine par un voyage de nuit en bus vers Buenos Aires et avec de très bons souvenirs de cette ville (certainement grâce à la Guest House qui était très appréciable) malgré les quelques ratés de notre organisation !

journc3a9e-sportdc3a9tente-281.jpg
Dream team !

Notre prochaine étape, donc, Buenos Aires, que nous allons faire en deux fois, entrecoupée par une autre destination que nous attendions aussi avec impatience : les chutes d’Iguazú.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑